Tours résidentielles

Les tours résidentielles ont le vent en poupe, notamment aux Pays-Bas. Cette forte croissance s’explique par les prévisions de croissance démographique et la pression sur le marché du logement. Il faut créer plus de logements, tout en préservant la végétation urbaine. Par conséquent, chaque mètre carré doit être utilisé aussi efficacement que possible.

En Belgique aussi, on construit de plus en plus de tours résidentielles. L’Up-site d’Atenor au canal de Bruxelles, par exemple, possède une hauteur de 140 mètres et se rapproche le plus du concept néerlandais. À Anvers aussi, on trouve des tours résidentielles bien connues, à savoir la Lichttoren et la Parktoren sur le Park Spoor Noord. À Louvain, le promoteur Ghelamco construit une tour résidentielle comprenant des studios pour étudiants et un parking. À Gand, l’investisseur immobilier Optima Global Estate érige une ville verticale baptisée Queen Towers. Les buildings constituent un complément intéressant à notre ambitieux défi de construction et de densification. Les buildings urbains peuvent également fournir davantage d’espaces verts extérieurs de qualité. Comment construire en hauteur de manière responsable et compatible avec la nouvelle donne urbaine ?

(Source: Logic-Immo.be)